Envoyez votre commentaire

LA COMMUNE A 140 ANS de Maryse Belloc - C├ęsar Huerta - Jean-Luc Richelle

Ce qui reste vivant après notre mort, c'est ce que nous avons transmis et qui vit en d'autres. (Alain Fantapié Président de l'académie Charles Cros).
Ce livre de mémoire sur la période de la Commune est né d'une initiative collective, associative et artistique d'hommes et de femmes du Libournais. Ces personnes se sont penchées sur cette période, imaginant une série d'animations et colloques ouverts afin de comprendre et mesurer l'héritage que nous laisse cette période de l'Histoire. Cet ouvrage nous plonge dans les conférences, diverses réflexions sur la plus novatrice politique de notre Histoire qui obligea la société française à réviser sa vision de l'humain. C'est 140 ans après un bel investissement humain dans une démarche populaire d'aujourd'hui en 2011, avec dans ce théâtre la mise en lumière des premières fédérations, syndicats et divers courants qui ont accompagné cette marche vers les droits de l'homme. On découvre aussi les écrivains qui ont pris cause pour la Commune, le petit peuple et les enfants de Paris, de France. Ce livre fait rempart à l'oubli, négliger la notion et la naissance de la Commune serait faire offense à toute l'Histoire du prolétariat. Cette Histoire minée par diverses dictatures et guerres nous promène partout sur le front sanglant de l'injustice faite aux plus pauvres de notre pays. La commune s'offre alors comme rempart pour juguler et dissoudre la cruauté de régimes outranciers. La Commune porteuse d'une espérance fragile voit dans ses mécanismes de révolte l'outil pour les peuples meurtris de domestiquer enfin leur avenir. Cela ne va pas sans violence hélas de part et d'autre. C'est un livre pour un grand public, un travail d'initiative locale qui permet de comprendre un peu mieux les événements, renouer avec les personnages initiateurs et comprendre l'étendue de l'Histoire jusqu'à nos jours. C?est un livre qui peut réconcilier simplement les plus irréductibles avec l'Histoire.

 

Marie Hélène

 



 
© Editions La Cause du Poulailler.